Avant 2004, le marché proposait un bois traité qui devait ses propriétés à l'injection sous pression d'arséniate de cuivre chromaté (ACC). Cependant, afin d'éliminer les risques d'intoxication à l'arsenic, depuis le 1er janvier 2004, on ne retrouve plus de bois traité à l'ACC à l'intention du marché résidentiel au Québec. Il est à noter que le bois traité à l'ACC demeure exclusivement offert pour des usages industriels et agricoles et qu'il n'est, de ce fait,

jamais utilisé par Patio Design inc.